Professor Bernard's picture

Une science de l'économie

By Bernard

Essayons d'abord de comprendre le sens de l’économie.  Le mot lui-même vient de Quesnay (1694-1774), médecin du roi Louis XV, et c’était péjoratif à cette époque comme souvent aujourd’hui!  En revanche, comme jeu de mots, je compare l’économie à l’écologie, comme l’astronomie à l’astrologie!

L’économie est une science et un art.  Comme science, elle étudie la production, la distribution et la consommation des biens et services, selon un rapport des Nations Unies (1958).  Comme art, elle permet aux dirigeants de prendre les bonnes décisions pour soutenir le développement et la croissance régulière d’un pays ou d’une entreprise.

Quoiqu'on en dise, depuis le début du monde, l'économie a toujours été globale, mais les auteurs n'employaient pas ce terme. A partir du début du siècle précédent, ils ont dit « macro-économie » pour signifier que les questions économiques touchaient à l'ensemble, c'est-à-dire à la globalité du monde économique. D'ailleurs, John Maynard Keynes, dont les théories ont fondé à toutes fins utiles la macro-économie, a justement intitulé son livre célèbre: Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie. Par théorie générale, il disait qu'il touchait à tout ce qui est économique, se plaçant quasiment au-dessus de tout.

L'économie est aussi globale parce que le monde est devenu un petit village. Les géants qui le gouvernent réagissent rapidement à tout changement survenu où que ce soit.  L'économie est donc globale parce que toutes les notions économiques sont inter reliées et que le monde est devenu un petit village dont les agents sont de plus en plus interconnectés. Rien ne peut plus s'entreprendre sans influencer tout le reste. Nous sommes tous liés.  Il suffit de penser au réchauffement de la planète et à l’effet de serre!

20130422