Professor Bernard's picture

Un dernier message à titre de professeur

By Bernard

Note.  Mon dernier semestre d'enseignement  s'est terminé en mai 2009.  C'était à Rivière-du-Loup.  Voici ma lettre aux étudiants et mon dernier courriel circulaire.

Lettre aux étudiants

Ni hao!  Bonjour,

Voici quelques réflexions chinoises sur notre dernier semestre.

  1. Je vous ai répété que mon objectif était de vous enseigner et que le vôtre était de réussir votre apprentissage et d’obtenir votre diplôme.  Certains l’ont compris et ont utilisé  mes ressources pour apprendre et ils ont eu de bonnes notes, surprenantes même pour eux.  Ceci était de l’ordre des responsabilités.
  2. J’ai beaucoup appris durant ce semestre à Rivière-du-Loup : la région et la ville, le cégep et ses gestionnaires, certains collègues enseignants, d’autres employés, vous, mes étudiants, et d’autres personnes que j’ai rencontrées durant mon séjour dans le Bas-St-Laurent.  Je pense que j’ai appris plus que la plupart d’entre vous, parce que je suis toujours en apprentissage et que j’ai appris à apprendre.  C’est l’expérience.
  3. Il y a aussi les perceptions et les miroirs déformants.   Je pense que c’est un domaine aléatoire et futile.
  4. Je pense, actuellement, que ce fut mon dernier semestre d’enseignement;  pas par dépit, mais pas atteinte de mon objectif : je voulais enseigner dans un autre collège que Sherbrooke où j’ai enseigné pendant 32 ans.  Ce fut fait à ma très grande satisfaction.
  5. Quant à vous, c’est un début.  Vous avez toute votre vie devant vous et l’avenir vous appartient.  Révisez vos objectifs (lab1) pour vous-mêmes, pas pour moi comme pour un devoir scolaire;  réécrivez-les pour vous-mêmes et vous m’en direz des nouvelles dans 5 ou 10 ans.  C’est la clé du succès.
  6. Il y a un aspect de l’économie que je n’ai qu’effleuré parce que le programme ne me le permettait pas : votre économie personnelle.  Je vous ai recommandé deux grands maîtres internationalement reconnus : Trump et Kiyosaki;  j’en connais d’autres.  Si vous désirez un guide personnel dans votre démarche, je suis disponible même de loin.  Faites-moi signe.  C’est votre choix.
  7. Je suis arrivé chez moi, à Changchun, ancienne Manchourie, aujourd’hui province de Jilin, dans la République populaire de Chine.  Depuis mon retour, j’ai parcouru presque 4000 KM en Chine, après avoir traversé la moitié de la planète pour venir ici.  Ici, aucun signe de récession, au contraire.  C’est la Chine.
  8. Est-ce que le dernier semestre aurait pu être différent?  Certes.  Une chose est sure, il ne pourra pas être refait.  Le temps passe ou ne serait-ce pas nous qui passons dans le temps!  C’est le temps.
  9. Comme on dit en chinois, zaijian!  Au revoir!

Dernier courriel sur cette adresse

Bonjour,

Voici mon dernier courriel sur cette adresse.  Si vous êtes intéressé personnellement à poursuivre cet échange, svp me le signifier en répondant.  Sinon, vous aurez perdu contact avec moi.

Je vous laisse cette dernière pensée d’un de mes mentors que j’applique toujours à moi-même.

  1. «Dans la compétence, il y a quatre étapes, dit-il :
     
  2. La première étape, quand je suis né, est celle de l’inconsciente incompétence;  je ne savais pas que je ne savais pas.  Je suis demeuré inconsciemment incompétent pendant longtemps, trop longtemps.
     
  3. Plus tard, je suis devenu conscient de mon incompétence et j’ai décidé de devenir compétent par mon apprentissage.  J’ai suis des cours, j’ai lu et j’ai appris de toutes les façons possibles et imaginables.
     
  4. Éventuellement, dans certains domaines, suite à mes efforts et mon travail d’apprentissage, je suis devenu consciemment compétent.  Je demeure consciemment incompétent dans tous les autres domaines, comme pour la langue chinoise et je suis à l’aise dans cette incompétence consciente.
     
  5. Finalement, il existe certains sujets pour lesquels je suis devenu inconscient de ma compétence.  Comme je ne le sais pas moi-même, en étant inconscient de cette compétence, ne me demandez pas lesquels, mais vous devriez le savoir en m’ayant côtoyé pendant quelque temps!»

Voilà donc mon dernier message à titre de professeur.

Je vous souhaite d’atteindre vos objectifs personnels dans votre vie pour votre plus grand bonheur et celui de ceux qui vous entourent.

Écrit originalement le 20090609.  Édité le 20141113