Professor Bernard's picture

La ville de Sherbrooke

By Bernard

Dès sa fondation, la ville de Sherbrooke, alors un bourg nommé les Grandes Fourches, plus tard Hyatt Mill's, profita du pouvoir d'eau de la rivière Magog pour se donner des entreprises très utiles. Ce furent les trois moulins originaux: de Hyatt, le moulin à farine; de Parker, le moulin à cardes, et de Ball, le moulin à scie. Ces trois moulins étaient tous trois bâtis sur la rivière Magog, près de l'embouchure sur la St-François. Cette zone inondable ne fut pas très propice au développement. Mais l'eau était abondante au début, le Lac des Nations servant de réservoir suffisant pour les années 1800 à 1840.

Sherbrooke fut, dès sa fondation, une ville manufacturière et industrielle. Trois moulins furent construits par les premiers arrivants, soit avant 1820. Le premier moulin est celui du pseudo-fondateur de la ville: Hyatt, qui y construisit un moulin à farine, après avoir acheté une grande partie du Canton d'Ascot. Les deux autres moulins furent construits peu après. Parker construisit un moulin à carder et filer la laine, en amont de Hyatt et Ball construisit son moulin à scie sur la rive opposée de la rivière Magog.

Quelques années après les premières installations, les propriétaires désirèrent s'éloigner du confluent des rivières et s'élever plus haut pour être à l'abri des inondations de la rivière St-François. Une nouvelle génération d'industriels s'installa. Sur la rive nord, Felton construisit un nouveau moulin à farine et à scie. Sur l'autre rive, Goodhue construit à son tour un grand moulin à scie qui débitait les arbres flottés depuis le grand lac Memphrémagog. A partir de 1835, Sherbrooke connaît une grande croissance industrielle.

La BALC ouvre ses bureaux cette même année et, avec sa nationalisation du sol industriel, permet une grande expansion. Le moulin Goodhue est transformé en manufacture de lainage par Alexander Thompson et Daniel KcKenty. William Arms et Alba Browns ouvrent une forge d'environ 50 par 40 pieds, sur la rive nord, et fabriquent des fournaises et du fer forgé. En 1837, ils construisent un four à charbon adjacent à la première usine. En 1872, la BALC reconstruit la scierie de la rive nord, laquelle est détruite par un incendie, en 1882. Elle fut alors reconstruite et fonctionna jusqu'en 1915, cédant alors la place à la rue King ouest et au nouveau pont qu'on construisit alors.

En 2002, Sherbrooke a fêté son deuxième centenaire!

20120114