Professor Bernard's picture

White et Keynes

By Bernard

L'origine du Fonds monétaire international (FMI) remonte à la grande crise financière des années 1930. Durant cette période, la valeur des monnaies devint très incertaine, ce qui engendra une diminution importante du montant et de la fréquence des transactions monétaires entre les nations. Une coopération entre les nations du monde, dirigée vers la mise en place d'un nouveau système monétaire international et d'une nouvelle institution chargée d’en assurer la surveillance, se faisait nécessaire.

C'est ainsi qu'au début des années 40, deux penseurs — Harry Dexter White aux États-Unis et John Maynard Keynes au Royaume-Uni — formulèrent presqu'en même temps des propositions en vue de la création d’un tel système, qui serait supervisé non par le biais de réunions internationales occasionnelles, mais par une organisation à caractère coopératif et permanent.

Ce système, conçu pour répondre aux besoins de l’époque, assurerait la convertibilité illimitée des monnaies entre elles, la fixation d’une valeur claire et précise pour chaque monnaie et l’élimination des restrictions et des pratiques telles que les dévaluations concurrentielles, à cause desquelles l’investissement et le commerce international avaient pratiquement cessé pendant les années 30.

Après maintes négociations, la communauté internationale accepta la mise en place de ce système et d’une organisation chargée d’en assurer la surveillance.

Source:  ENG

20120204