Professor Bernard's picture

Les valeurs d'usage et d'échange

By Bernard

Nous parlerons donc généralement de valeur d'usage et de valeur d'échange.  La valeur d'usage provient de la fonction économique directe d'un bien, alors que la valeur d'échange est soit presque spéculative, soit rattachée à la valeur d'usage qu'une autre personne pourrait accorder à ce bien.

Historiquement, les sociétés primitives produisaient essentiellement des valeurs d’usage.  Les tribus étaient autarciques et se concertaient pour se défendre contre des ennemis communs ou pour la chasse, mais c’était seulement temporairement.  Les tribus qui existent encore aujourd’hui en Afrique ou au Moyen-Orient, comme en Afghanistan ou en Libye, présentent bien ce comportement, ne permettant pas l’établissement d’une démocratie comme celle des ÉUA.

Les peuples nomades se réunissaient une fois l’an, lors de la belle saison, pour une immense foire qui regroupait des milliers de tentes et qui durait un mois, parfois davantage.  C’était la période des échanges, et des mariages!  Après leur départ, le territoire était repris en charge par la nature qui nettoyait le tout, le rendant près pour le rencontre de l’année suivante.  Entre temps, les rencontres régionales pouvaient avoir lieu selon les saisons et les rencontres hebdomadaires avaient lieu sur le territoire du village ou de la tribu elle-même.  C’était la période où on n’échangeait que les surplus réciproques selon les conditions climatiques changeantes.

Citons Adam Smith sur ce sujet:

"Les choses qui ont la plus grande valeur d'usage ont fréquemment peu ou pas de valeur d'échange;  et au contraire, celles qui ont la plus grande valeur d'échange ont fréquemment peu ou pas de valeur d'usage.  Rien n'est plus utile que l'eau;  mais elle ne permet d'acheter que peu de choses;  elle s'échange pour si peu de choses.  Un diamant, au contraire, n'a que peu de valeur d'usage;  mais une grande quantité d'autres biens peuvent être obtenus en échange."

20150425