Professor Bernard's picture

L'investissement dans le schéma

By Bernard

Nous avons donc produit des biens tant dans les établissements de production que dans les établissements de consommation.  Les biens de consommation ont été payés par les ménages consommateurs.  Comment alors payer les biens de production?  Comment financer les investissements?

Évidemment, la réponse, c'est l'épargne.  Canalisée par le marché financier, l'épargne est rendue disponible aux établissements;  ainsi, les investissements permettent de payer les biens de production qui maintiennent ou augmentent le rythme de production des établissements.

Schéma de l'investissement<
Le schéma de la circulation économique avec l'épargne et l'investissement

Voyons chacun des circuits.

Dans la circulation de production

  travail (2) + bien de prod. (BdeP) = revenu (2) + investissement (DI)

Nous avons le travail, en double qui produit et les biens de production et les biens de consommation;  le paiement est effectué par les revenus, en double évidemment, et par les investissements.

Dans la circulation de consommation

  dépense + investissement (DI) = produit + bien de production (BdeP)

Les dépenses de consommation et les investissements paient les produits de consommation et les biens de production.

Dans la circulation physique

  travail (2) = produit + bien de production (BdeP)

Le travail, en double, permet les produits de consommation et les biens de production.

Dans la circulation monétaire

  revenu (2) = dépense + investissement (DI)

Les revenus des ménages, en double, sont à leur tour dépensés en consommation et en investissement.

Dans la circulation financière

  Épargne (É) = avance et prêt (P&A) = garantie (G) = actif financier (AF)

L'épargne débute son circuit chez les ménages pour se rendre dans le marché financier;  ensuite, elle est prêtée aux établissements, qui donnent en retour des garanties au marché financier et des actifs financiers sont retournés aux ménages par le même marché financier.

Voilà pour les premiers circuits.  Passons à une autre approche de l'économie nationale.  Il s'agit de la comptabilité nationale.  Mais auparavant, voyons un commentaire de Galbraith sur la loi des marchés de Jean-Baptiste Say<.

20140309