Professor Bernard's picture

L'épargne antique

By Bernard

Dans les sociétés préindustrielles, l'épargne était réservée aux riches et aux nobles.  Les travailleurs du temps, paysans pour la plupart, n'avaient pas de quoi bien vivre, ni même souvent de quoi vivre tout simplement. à peine pour survivre.

Par contre, les dirigeants vivaient dans des châteaux.  Ceux-ci, ducs, princes ou autres, exploitaient les gens de leurs domaines et s'enrichissaient de leurs malheurs.  Pour d'autres, qui étaient encore plus riches, souvent des rois, tsars ou empereurs, l'épargne provenait des négoces ou des résultats de certaines expéditions guerrières, sans compter les taxes et droits de toutes sortes imposés au peuple productif.

Cette richesse était entreposée dans les immenses châteaux, cathédrales et autres monuments, genre pyramides ou murailles, construits pour préserver ces richesses obtenues par le commerce, la rapine et les guerres.  La richesse était statique, stable, improductive, presque permanente.  L'épargne faisait des jaloux;  qui désiraient la posséder et qui souvent l'enlevaient à son propriétaire légitime, plutôt que la créer pour eux d'une manière productive.

20111208