Professor Bernard's picture

L'investissement productif

By Bernard

Les premiers investissements productifs furent l'oeuvre des sociétés britanniques du dix-huitième siècle.  Suite à une série d'événements politiques, tels l'appropriation des biens collectifs par certaines personnes (Loi des clôtures ou Enclosure Act), devenues "landlords", l'appauvrissement de l'ensemble du bas-peuple (Lois des céréales ou Corn Laws) et l'enrichissement excessif de ces "landlords", le Parlement britannique obligea ces derniers à se préoccuper des pauvres (Lois des pauvres ou Poor Laws).


Ainsi contraints de subvenir aux besoins des pauvres, les riches trouvèrent le moyen de retourner la situation à leur profit en obligeant ces gens à travailler pour eux dans des établissements minables, appelés "factories", devenues nos manufactures.  C'est ainsi que naquit le capitalisme moderne, dans des granges non chauffées, véritables meurtrières de ces trop nombreux pauvres que la Grande Bretagne avait déracinés de leur existence paisible.