Professor Bernard's picture

L'intégration des institutions financières

By Bernard

Commencée au Québec à la suite du rapport Parizeau (1969), l'intégration des institutions financières a pris son essor au Canada à la suite de la récente révision de la Loi sur les Banques, en 1978. Cette intégration s'est accentuée à cause des récessions qui ont frappé notre économie lors des deux dernières décennies.

Aujourd'hui, la plupart des sociétés de fiducie et les plus grands courtiers appartiennent aux six plus importantes banques à charte du Canada. Plus récemment encore, les banques ont intégré leurs nouvelles acquisitions dans leur organisation propre, que ce soit au siège social de l'entreprise ou dans les succursales.

Ainsi, en 1988, la Canadian Imperial Bank of Commerce (CIBC) a acheté le courtier Wood Gundy pour intégrer sur le même plancher les opérations de négociation des titres financiers. Plus tard fut créé CIBC Wood Gundy International, une entité de marketing qui offre des produits et services dans le domaine de la finance internationale.

L'intégration du courtier McLeod Young & Weir à la Banque Scotia (Scotia McLeod) a amené le même changement, avec la création de Marché de capitaux Scotia. La Banque nationale fait de même avec le courtier Lévesque Beaubien Geoffrion. Et la Banque royale, avec Dominion Securities, soit 200 employés à Toronto et 40 à Montréal. Et la Banque de Montréal avec Nesbitt Burns, soit 450 employés à Toronto et 40 à Montréal. Et la Banque laurentienne et le courtier BLC Rousseau, avec leurs quelques 25 personnes au total.

20150722