Professor Bernard's picture

La Constitution et le pouvoir de dépenser

By Bernard

Dans la Constitution actuelle, les gouvernements supérieurs se sont donné le droit de dépenser sans compter.  Ce droit de dépenser n'est pas écrit, mais il est pratiqué royalement. 

A l'origine, au dix-neuvième siècle, les gouvernements étaient parcimonieux dans leurs dépenses.  Avec les théories de John Maynard Keynes, durant la Grande Dépression des années 1930, les gouvernements ont appris à faire des déficits.  La deuxième grande Guerre les a confirmés dans leur pouvoir de dépenser. 

Au Canada, les années 1970 ont vu le gouvernement fédéral ouvrir largement ses goussets pour garder le Québec dans la Confédération.  Aujourd'hui, tous les gouvernements supérieurs, au Canada, sont déficitaires.

Aux États-Unis, en France, en Angleterre, en Allemagne même, tous les gouvernements sont déficitaires.  Les discussions entre le Président, le Sénat et la Chambre des représentants des États-Unis montrent d'épiques luttes d'intérêts divergeant qui balancent entre un déficit énorme, de nouvelles taxes à imposer et des dépenses sociales ou militaires à couper.

20111215