Professor Bernard's picture

La place du Québec dans le monde

By Bernard

Voici mon mémoire présenté à la Commission sur l'Avenir du Québec en 1995

Magog, le 2 février 1995

Madame Lynn Charpentier
Présidente
Commission de l'Estrie sur l'avenir du Québec
200, rue Belvédère Nord, 4e étage
Sherbrooke
J1H 4A9

Madame,

Je vous présente un court mémoire destiné à la Commission que vous présidez.

En discutant avec votre gentille téléphoniste, j'ai lui demandé qu'on m'inscrive pour une courte présentation à Sherbrooke, puisque je travaille sur semaine.

J'espère que vous trouverez mon mémoire positif et que vous en retiendrez l'essentiel, c'est-à-dire que le peuple du Québec est pacifiste et que l'entraide est une de ses caractéristiques principales.

Je vous remercie de votre attention et de votre compréhension,

Bien à vous,

------------------------------

Mémoire sur la souveraineté du Québec

La place du Québec dans le monde

Je suis un québécois depuis toujours intéressé à l'aspect international.  Né en 1944 à Magog, économiste, informaticien, pédagogue, administrateur et horticulteur, professeur au Collège de Sherbrooke depuis 1971 et très actif à maints titres dans la région, je veux vous présenter un court mémoire sur une seule question, à savoir la place du Québec dans le monde.

Ma proposition vise à regrouper dans un seul article les actuels articles #2, #8 et #9, qui traitent de l'association économique et des alliances internationales.

Mon nouvel article #2 serait titré ainsi:

"La place du Québec dans le monde"

Le premier paragraphe ouvre le nouveau Québec au monde sans restriction.  Il continue la tradition québécoise en nous situant parmi les pays les plus pacifiques et les plus ouverts.  Ce paragraphe mériterait aussi de se retrouver sur la page blanche de la déclaration solennelle!

Les paragraphes suivants présentent à tour de rôle les alliances diverses que le peuple québécois désirent conclure avec les autres pays ou groupes de pays de l'univers.  Le reste du Canada vient évidemment en premier lieu.  Ensuite, les États-Unis, notre puissant voisin du sud, et les autres pays du continent américain.  Suivent la France et les pays francophones, la Grande Bretagne et le Commonwealth.  Pour terminer le tout, il faut mentionner les Nations-Unies et les autres organismes mondiaux.

Les alliances sont donc présentées en partant de nos voisins physiques et de nos voisins culturels.  Les alliances mondiales terminent la marche.

Le texte actuel dit:  "Le Gouvernement actuel est autorisé à ..." ou "Le gouvernement est autorisé à..." ou "Le Québec prend des mesures requises pour rester membre..."  Ceci est une redondance par rapport à l'article #16 en ce sens que l'article #16 spécifie la date d'entrée en vigueur.  Donc, je vous propose une rédaction plus directe, sans référence au pouvoir gouvernemental, comme pour les autres articles du projet de loi.

Je propose donc l'article #2 qui est annexé au présent mémoire.

Je vous remercie de votre attention et de votre compréhension.

Le 2 février 1995

Article #2

La place du Québec dans le monde

Le Québec est un pays pacifiste et ouvert aux échanges et à l'entraide avec les autres pays de l'univers.

Le Québec maintient une association économique privilégiée avec le reste du Canada.

Le Québec demeure membre du Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD) et de l'Alliance de libre-échange Nord-Américain (ALENA).

Le Québec maintient ses liens privilégiés avec la France et la francophonie.

Le Québec maintient ses liens privilégiés avec la Grande-Bretagne et les pays du Commonwealth.

Le Québec adhère aux Nations-Unis et à tous autres organismes mondiaux créés pour promouvoir la paix et l'entraide économique, sociale et culturelle dans le monde.

20150502