Professor Bernard's picture

Les emprunts

By Bernard

Qui dit déficit dit emprunt.  Les gouvernements doivent emprunter les sommes nécessaires à combler leur déficit annuel et à refinancer les dettes qui arrivent à échéance.  Cependant, qu'un pays emprunte auprès de ses propres citoyens implique l'économie d'une façon très différente d'un autre pays qui emprunte à l'étranger.

L'emprunt intérieur change la répartition sociale des produits et des revenus, change le niveau des taux d'intérêt et favorise les détenteurs actuels des biens au détriment des travailleurs de demain.

L'emprunt extérieur influence le taux de change et la balance des paiements.  Il permet les pressions internationales des pays créditeurs et met le pays emprunteur à la merci des prêteurs lorsque la dette n'est plus contrôlable.

La même chose s'applique au Québec comme province, avec une différence importante.  Lorsque le gouvernement fédéral emprunte, c'est la Banque du Canada qui agit et ses actes se répercutent directement dans la masse monétaire et sur les taux d'intérêt.  Par contre, lorsque la province de Québec emprunte, elle se trouve sur le même pied qu'une grande corporation privée, sans influencer directement la politique monétaire.

Nous pouvons donc dire que la province de Québec a une politique budgétaire, mais qu'elle n'a pas de politique monétaire.  Seul le gouvernement fédéral a une politique monétaire, en plus de sa politique budgétaire.

20150722