Professor Bernard's picture

L'intervention actuelle

By Bernard

Les gouvernements fédéraux et provinciaux se partagent les domaines d'intervention gouvernementale, selon la constitution.  Chacun a ses régies publiques, ses sociétés publiques, ses pratiques particulières.  Même les municipalités sont interventionnistes;  les dirigeants municipaux les plus traditionnels osent créer des sociétés de développement municipal, pour aller chercher des investissements et créer des emplois.  Ils vont jusqu'à créer des incubateurs industriels, des sociétés C.L.É., des motels industriels.  Récemment, le gouvernement du Québec et la ville de Montréal ont même contribué à financer le transfert de propriété des Expos de Montréal.

Par contre, les gouvernements occidentaux ont cessé de favoriser la planification économique centralisatrice pour mettre en place des mécanismes décentralisés de concertation au niveau le plus près possible des entreprises.  Les interventions des années soixante, telle le Bureau d'Aménagement de l'Est du Québec (B.A.E.Q.) et ses conclusions tant décriées au début des années soixante-dix sont remplacées par des sommets régionaux et sectoriels, eux-mêmes abandonnés, ou presque.  Les intervenants socio-économiques se concertent pour atteindre des objectifs communs, qui dépassent les intérêts particuliers.

20150502