Professor Bernard's picture

Les quotes-parts au FMI

By Bernard

A l'origine du F.M.I., les quotes-parts ont été établies en fonction de facteurs économiques (revenu national, commerce international, paiements extérieurs) et autres.  La méthode de Bretton Woods a laissé de la place à la négociation politique!   Cette méthode a été appliquée aux nouveaux pays membres jusqu'aux années 1960.

Lors de la création, les quarante pays fondateurs ont souscrit 7.5 milliards de dollars US. Les 65 pays qui ont adhéré ensuite, mais avant 1965, ont souscrit 2.6 milliards.  Depuis 1965 jusqu'en 1989, 50 nouveaux pays ont adhéré pour des quotes-parts de 2.1 milliards.

Par la suite, les formules ont été modifiées, d'abord en 1962, jusqu'en 1983.  Il existe maintenant cinq formulent et leur moyenne donne la quote-part calculée pour chaque pays membre.  C'est cette quote-part calculée qui est la mesure approximative de la position relative d'un pays dans l'économie mondiale.

Les quotes-parts sont révisées de temps à autres, au moins à toutes les cinq années.  Les trois premières révisions n'ont pas changé grand-chose.  La révision de 1959 et les suivantes ont amené des augmentations des quotes-parts de 34% à 61%. 

Au total, les révisions générales ont amené des augmentations de 75 milliards de DTS et d'autres révisions particulières ont amené 3 milliards de DTS de plus.  La neuvième révision générale a été effectuée en 1989.  (Selon un article de Finances et Développement de décembre 1989, signé Orlando Roncesvalles).

20150505