Professor Bernard's picture

L'importance de cet endettement

By Bernard

Certains pays sont très endettés, mais leur économie permet de supporter cette dette extérieure sans trop de problème.  Par contre, d'autres pays consacrent une très grande partie de leur activité économique à payer leurs intérêts à des étrangers.  C'est ainsi que plusieurs pays consacrent, en 1988, plus de dix pour-cent de leur produit intérieur brut (P.I.B.) au service de la dette extérieure à long terme.

Parmi les pays à faible revenu, notons la Mauritanie avec douze pour-cent, l'Indonésie avec onze et le Yémen avec dix pour-cent de son P.I.B. consacré au service de la dette extérieure à long terme. Parmi les pays à revenu intermédiaire, notons la Malaisie avec seize, la Jamaïque et la Papouasie-Nouvelle-Guinée avec quinze chacun, la République populaire du Congo avec treize, la Côte-d'Ivoire avec douze et la Tunisie avec onze pour-cent de leur P.I.B. consacré au service de la dette extérieure à long terme.

Ajoutons que certains pays doivent payer au seul titre des intérêts de la dette à long terme plus de cinq milliards en 1988. Ce sont: le Brésil avec onze et le Mexique avec sept milliards.

Selon la Banque mondiale: "Les pays gravement endettés comprennent 26 pays à faible revenu, dont 24 en Afrique subsaharienne, et 19 pays à revenu intermédiaire."

Cet endettement des pays à faible revenu gravement endettés s'élève à plus de cent milliards de dollars US en 1988.  Ajoutons-y l'endettement des pays à revenu intermédiaire gravement endettés, soit plus de cinq cent milliards.  Le ratio de la dette sur le P.I.B. est de plus de cent pour-cent pour les pays à faible revenu et d'environ 54% pour les pays à revenu intermédiaire.

20110419