Professor Bernard's picture

L'évolution de l'or

By Bernard

Depuis les amendements du FMI de 1976, l'or n'est plus monétaire.  L'or ne remplit plus aucune fonction monétaire.

Les banques centrales ont commencé à vendre leurs réserves d'or en faisant en sorte de ne pas trop toucher le marché normal.  Mais leurs ventes ont fait de beaucoup baisser le prix de l'or depuis 1976.

L'or<
La figure du prix de l'or depuis 1972

Dans un texte du 12 juillet 1997 dans Les Affaires, François Riverin montre que "les ventes d'or des banques centrales enfoncent le prix de l'or à son plancher de 17 ans"    Le prix touchait alors les $323.65 US l'once.  C'est la vente par l'Australie de 5.36 millions d'onces, soit 167 tonnes métriques, qui a tant fait baisser ainsi le prix. 

L'entrée en vigueur le d'Union monétaire pousse les pays européens à faire de même.  La réserve d'or de la Banque centrale européenne vise les 30% d'or, contre 64% en France, 46% en Suisse, 45% en Italie et 38% en Allemagne.  Les États-Unis gardent le plus gros stock avec 262 millions d'onces.   

Les ventes de banques centrales auraient été de 6.4 millions d'onces en 1996.  De plus, les banques centrales prêtent de l'or (88 millions de tonnes en 1996), ce qui équivaut à des ventes sur le marché.  Qui achète?  La Chine, l'Asie de l'Est,...

Dans un texte du 25 octobre 1997, Paul Durivage dans La Presse, mentionne que le prix de l'or est descendu à $307.50 US l'once.  C'est la Suisse qui, voulant vendre la moitié de ses réserves (projet à être soumis au référendum en 1998), a fait baisser les cours.  Les stocks de la Suisse sont de 2600 tonnes, soit l'équivalent de la production mondiale annuelle.  La Hollande en a vendu 300 tonnes en janvier 1997, l'Autriche 167 tonnes en juillet.

20111225