Professor Bernard's picture

Les trusts

By Bernard

Les paragraphes qui suivent résument de la pensée de Galbraith, selon Sweezy; c'est la première grande tentative de théoriser le système économique dominé par les grands trusts.

"Au coeur du trust, on trouve la technologie moderne qui suppose un plus haut degré de spécialisation, une main d'oeuvre plus qualifiée et des capitaux plus importants que par le passé. Il faut désormais plus de temps pour mettre au point un projet et le mener à terme. Il est plus difficile et plus coûteux de passer d'un projet à un autre. La prise de décision devient donc plus complexe et plus risquée. La planification est l'unique moyen de faire face à cette complexité et à ces risques accrus. Mais elle obéit à sa propre logique interne."

"Pour une planification efficace, le trust doit être maître de son propre destin, indépendamment du contrôle qu'exercent sur lui les institutions financières qui lui sont extérieures. Il doit pouvoir compter sur des profits réguliers et sûrs pour financer la recherche, le développement et l'expansion. Pour atteindre à de tels profits, deux conditions sont requises: le trust doit d'abord être en mesure de contrôler les marchés et de manipuler les consommateurs pour vendre suffisamment de biens au juste prix, il doit ensuite contrôler les sources de fournitures nécessaires, matières premières, etc. à des prix correspondants."

"Mais aussi indépendant et puissant qu'il soit, le trust resterait vulnérable si la demande des consommateurs n'était pas régulière et suffisante, ce qui pose le problème du revenu de ces consommateurs. Et c'est ici que le gouvernement entre en scène pour lancer et garantir un énorme programme de dépenses qui, aux yeux de Galbraith, tourne toujours inévitablement autour des fournitures et des préparatifs militaires."

"S'il est exact que la régulation de la demande doit avoir pour support un secteur public important de l'économie, financé par l'impôt sur les personnes physiques et morales, il est clair que le budget militaire est le pivot de ce support. Il est en outre le garant de la technologie avancée, ce qui permet au système industriel de planifier en toute sécurité dans les domaines qui, sans cette protection, seraient laissés de côté en raison des frais et risques".

"Je trouve que la conception de Galbraith, selon laquelle il existe une technostructure qui dirige en réalité nos trusts et notre gouvernement et qui présente une convergence de forme et de fonction avec la technostructure qui dirige la Russie et la Chine, tire en partie son origine de l'idée exagérée qu'il se fait de sa propre importance. J'aimerais pouvoir penser que nos étudiants du MIT hériteront le monde entier... mais la réalité revient sans cesse frapper à ma porte."

"Comme le grand trust lui-même, ils ne sont que des monarques constitutionnels: ils règnent aussi longtemps qu'ils ne gouvernent pas. Supposons qu'un ordinateur vienne dire à Henry Ford... qu'ils doivent faire quelque chose que lui (l'ordinateur) désire, mais qu'eux (Henry Ford ou...) jugent contraire à leur intérêt à long terme; combien de temps faudra-t-il pour que l'ordinateur reçoive ses huit jours?"

Note: Ici, le mot "trust" signifie grande entreprise multinationale.

20110429