Professor Bernard's picture

La productivité dans l'entreprise

By Bernard

Dans une entreprise, la question de la productivité est quotidienne et les solutions sont remises en cause de façon permanente. C'est un sujet de discussion quotidien entre le directeur général, son directeur de production et le responsable de la comptabilité: comment produire au prix fixé tout en manœuvrant une certaine marge de rentabilité? Comment donc établit-on la rentabilité?

Certaines grandes lignes peuvent être dégagées, sans même entrer dans les détails. Le premier facteur, celui qui est le plus insaisissable, mais aussi la plus fructueuse, est le rendement du capital humain. Cela est d'autant plus vrai chez les entreprises qui utilisent beaucoup de capital humain, notamment dans le domaine social.

Entre autres, dans les entreprises d'éducation, dont les Cégeps, le rendement des personnes qui y travaillent est des plus importants. La productivité d'une personne est liée à sa formation académique. La corrélation entre la scolarité et le revenu d'un travailleur est très forte.

Certains théoriciens ajoutent que le rendement est relié au climat de travail; de là sont nés les aménagements paysagers, la musique d'ambiance, etc. D'autres attribuent le meilleur rendement aux stimuli qui proviennent directement des défis de l'emploi, suffisamment importants pour motiver le travailleur et l'aider à produire l'impossible!

Le rendement d'une entreprise est aussi relié au capital physique (machinerie, outillage et appareillage). La technologie en est la preuve. Le meilleur cultivateur, à l'époque de la Révolution française, pouvait à peine nourrir une dizaine de personnes. Aujourd'hui, un cultivateur québécois moyen nourrit plusieurs centaines de personnes. Il en retire des avantages personnels, car il peut maintenant acquérir toutes sortes de biens avec son revenu augmenté.

Avec la Révolution industrielle, la production a changé son mode d'organisation de fonds en comble. D'une civilisation artisanale, nous sommes passés à une civilisation industrielle. Les travailleurs ont cessé de voir le fruit de leur production, pour avoir un salaire leur permettant d'aller au magasin général acheter les biens dont ils avaient besoins. La production capitaliste est caractérisée par l'emploi de la machinerie en croissance. Éventuellement, que ne pourront pas faire les machines?

20141222