Professor Bernard's picture

Travail et capital

By Bernard

La production fournit deux rémunérations. La première rémunération, le salaire, est celle des travailleurs rémunérés pour leur force de travail. La seconde, le profit, est celle des capitalistes, qui recueillent ce qui reste après la vente de la production pour eux-mêmes, au titre de profit. Auparavant, l'entrepreneur a payé les coûts préalables, comme les matières premières, les produits nécessaires à la production, le financement et les autres services fournis par des gens de l'extérieur.

Ces deux rémunérations amènent un conflit entre les deux parties. En effet, au moment du partage des revenus de l'entreprise, ce que les travailleurs prennent est enlevé aux entrepreneurs, l'inverse étant aussi vrai. Les avantages des travailleurs, obtenus après de longues luttes, sont enlevés aux capitalistes et ce que gardent les capitalistes prive les travailleurs et leurs familles. Les intérêts des travailleurs et ceux des capitalistes sont donc opposés, au moment du partage.

Cette opposition ne doit pas nous faire oublier que les intérêts des deux parties sont les mêmes; les deux désirent faire croître la productivité de l'entreprise, et même de toute la société, pour augmenter les revenus disponibles au partage!

Considérant que le capital est rémunéré, il augmente donc. Quelle est donc la conséquence de cette hausse? Les salaires aussi augmentent, permettant d'écouler la production excédentaire. L'accroissement du capital favorise-t-elle le salaire? Peu probable.

20110505