Professor Bernard's picture

Changchun, décembre 2004

By Bernard

Me revoici.  Décembre est arrivé avec le sol gelé en permanence, mais si peu de neige…  Même pas pour couvrir le gazon!  Et ce sera comme ça tout l’hiver.

Mon ami Ehsan

Mon ami Ehsan est arrivé en octobre pour la même tâche que l’an dernier, c’est-à-dire enseigner et vérifier l’évaluation du programme québécois pour son collège.  Nous nous retrouvons souvent au café Mien Tien de la place du peuple, au second étage, avec une vue imprenable sur la circulation et les chinois d’ici.  J’apprécie beaucoup sa compagnie et il semble ne pas haïr ma présence.  Vous avez des ses photos de nos activités sur mon site de photos.

Ehsan a environ 26 ans et il vient de terminer son doctorat en informatique, avec une spécialité du côté de la sécurité.  Il repart le 18 décembre pour le Canada. En janvier, il ira enseigner dans une université, à Sudbury, comme assistant professeur.  Un bel avenir!

D’autres voyages à Beijing

Je vais à Beijing régulièrement.  Je quitte Changchun en soirée sur le train rapide avec une couchette.  Le train entre en gare de Beijing le lendemain matin.  J’ai plusieurs amis à rencontrer, dont Rosaline.  Je reviens sur le même train rapide pour entrer en gare à Changchun à 7h00 le lendemain après une autre bonne nuit de dodo.  Le train « Z » file à 160 km/h et ne fait aucun arrêt.  C’est une heure et demie plus rapide que le train précédent, le « T ».

Parfois, je reviens le même soir, sans coucher à Beijing.  Sinon, j’y demeure un soir ou plus, à l’hôtel.  J’en ai un très chinois a 180Y, l’autre plus moderne a 50Y.  En plus de discuter avec Rosaline, je rencontre d’autres chinois…

Parfois, je vais plus loin avec Roseline et son équipe.  Cette semaine, c’est le cas.  Je retourne dans la province du Shandong pour des conférences.

<<  < <

D'abord une perspective à partir de ma chambre d'hôtel à Weifang..  Ensuite un édifice moderne et une ancienne porte de la ville fortifiée.

<<<  <

Une perspective le long de la rivière et Judy, la leader de Weifang.

< < <

Ici, c'est l'entrée dans Qingdao et la réception par les leaders locaux.  Des séniors qui s'exercent à la chinoise.

< < < <

Des visages souriants comme partout en Chine.

< < <

L'assistance pour l'enseignement de Rosaline et son illustre tableau rempli.

< < <

Une démonstration de produits et des photos de groupe.

< < <

La table du souper, toujours à Qingdao.

Mes cours de chinois

Je n’ai plus de cours de chinois.  Simplement quelques cours, puis plus rien.  Mes deux collègue qui suivaient le cours avec moi ont eu des problèmes; d’ailleurs, l’une a quitté pour la Corée du Sud et l’autre attend pour partir pour la Thaïlande.  Je reste seul, mais sans cours.  Quant à la professeur, elle semble trop occupée.

La journée avec Wang Jia

Ce mois de novembre s’est très bien terminé avec une fonction majeure organisée le dimanche 28 à Changchun par le diamant cousin, Wang Jia, dite Maria.  J’ai fait une petite présentation de 15 minutes, avec interprétation.  Nous étions une centaine et tous de très bonne humeur.

Les femmes de la Province de Jilin

Je suis en relation avec une responsable du développement de la zone ou je demeure, Han Dongyan.  Elle m'aime bien et prend grand soin de moi.  Elle a travaillé à m'obtenir un visa d'un an.  Cela devrait me permettre plus de flexibilité dans mes déplacements.  Par contre, ce ne fut pas possible.  Je demeure sur visa touristique à court terme.

Je lui ai présenté le plan du commerce, récemment, et, à la suggestion de Rosaline, je lui ai demandé de me présenter de personnes importantes qui pourraient vouloir aussi s'impliquer dans le commerce.  Sur deux dimanches consécutifs, en novembre, j'ai donc rencontré cinq dames importantes, les leaders de la Fédération des femmes de la province.  La première fois, c'était dans un endroit chic, qui appartient a l’une d’entre elles;  et elles étaient chic aussi.  La seconde fois, c’était chez Han et elles étaient en tenue dégagée.

Mon ordinateur et Internet

Côté ordinateur, j'ai pu faire quelques réparations, mais il refuse maintenant Norton.  Cependant, j’ai trouvé un meilleur logiciel de sécurité, un produit chinois pour arrêter les pirates chinois :  Rising, avec le lion comme emblème.  Un très bon produit.  Il a trouvé plus de 100 virus sur mon ordinateur, que Norton n’avait pas trouvés! 

20041206