Professor Bernard's picture

Le consulat canadien

By Bernard

Après une courte nuit, nous nous sommes présentés au consulat canadien le lendemain matin pour l’objet de notre voyage.  Après les procédures de sécurité d’usage et une courte attente, nous avons rencontré l’agent d’immigration, Kathy, une Québécoise.

Après quelques minutes ensemble, Kathy a gardé Mélane presqu’une heure en entrevue personnelle.  Comme il y avait une interprète du côté consulat, je savais qu’il n’y aurait aucun problème.  Finalement, je fut appelé pour quelques questions en entrevue personnelle et, au retour de Mélane, Kathy nous a confirmé que les visas seraient accordés l’après-midi même… après révision du dossier.  De là mon courriel optimiste!

Nous sommes allé déjeuner avant de nous rendre sur la place Tiananmen, parce que Mélane voulait aller rencontrer Mao. 

<  <  <

Mélane de chaque côté de l'obélisque et le bouquet de fleurs que je lui ai données!

<  <

Je présente les petit bouquet à Mélane.  Le Musée national de Chine

Le mausolée de mao Tsétoung est ouvert gratuitement tous les jours et Mélane a donc pu rencontrer le président et le saluer.  Celui-ci était trop occupé pour lui répondre personnellement, mais elle peut maintenant dire qu’elle a rencontré et salué le grand timonier de la Chine nouvelle.  J’avais rencontré Mao dans les même circonstances lors de mon premier voyage, en août 1979.

Nous avons ensuite marché jusqu’à un centre d’achat peu éloigné, mais les souliers à haut talons de Mélane la faisait souffrir et les émotions de la journées nous ont amené à retourner à notre hôtel après un court arrêt pour un café au Starbucks local.  Notre taxi était conduit par un innocent qui nous a fait passer par de petites rues et perdre une demi-heure, alors que les boulevards sont rapides à cette heure.  Mélane a dormi une bonne heure et nous sommes retourné au Consulat pour les visas promis.

J’ai attendu dehors parce que je n’étais pas directement concerné.  Et l’attente fut longue… et désastreuse.  Mélane ressortit environ une heure plus tard, ayant dû attendre à cause des autres demandeurs de visas frustrés.  Puis ce fut la mauvaise nouvelle :  pas de visa aujourd’hui, mais cette demande de certificat médical à compléter pour les deux.  Donc affaire à suivre, mais il est sûr que nous aurons les visas, après ces formalités bureaucratiques.

20121103